Projection

Comment éviter de plaquer mon propre cinéma sur l'écran de l'autre ?

Concept

Les projections sont l'ensemble des pensées qui font partie de nous et que nous attribuons, en général inconsciemment, à l'autre.

Plus précisément, le CNRTL1 donne notamment la définition suivante :

a) PSYCHOL. Manière personnelle de voir le monde extérieur au travers de ses habitudes de vie, de pensée, de ses intérêts (d'apr. Méd. Psychanal. 1971).

b) PSYCHANAL. Mécanisme de défense qui consiste à localiser chez autrui, de manière inconsciente, et pour s'en protéger, des idées, des affects perçus comme un danger par le moi.

Réaction

Les deux définitions parlent au fond de la même chose, mais la seconde explicite une intention additionnelle, inconsciente à ce mécanisme.

Prenons un exemple à peine forcé : une amie vient me voir pour me confier que son copain veut la quitter. Lorsque j'entends ça, sans attendre l'expression de ce qu'elle ressent, et que je lui dis « Oh ! Ma pauvre, tu dois être dévastée », je fais une projection. C'est ma propre réaction au fait d'être quitté que je place chez mon amie. Si ça se trouve, elle est ravie de ça, car elle n'osait pas le quitter depuis longtemps.

Ainsi, je plaque ma réaction, mon monde, mon expérience, mon ressenti sur l'autre.

Pour moi, la projection est l'obstacle principal sur la route de l'empathie2.

Pour bien exercer mon rôle de coach, j'ai appris à me libérer de mes projections. C'est un élément fondamental pour être dans l'accueil inconditionnel de l'autre et dans la vraie présence à ses côtés. Cela nécessite un bon travail sur soi et une capacité à se mettre en méta afin de suspendre son jugement.

Mais c'est une compétence essentielle que l'humain devrait apprendre dès le plus jeune âge ! Et j'essaie en ce sens de la transmettre à mes enfants.

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si, dans les discussions importantes, j'étais vraiment avec l'autre et pas à moitié chez moi ?


  1. C'est une référence , gratuite et très complète. ↩︎

  2. On reparlera de l'empathie bientôt. ↩︎