Changer de monde

Comment changer de monde et changer le monde au passage ?

Concept

Je suis tombé sur cette citation en anglais de Jean-Yves Leloup1 et elle m'a marquée :

Changez votre mental, changez votre interprétation du monde, votre façon de le voir. Changer de regard, c'est changer de monde.

Surtout parce qu'elle avait été mal traduite : à la place de changer de monde, il y avait changer le monde.

Réaction

Avec l'originale, je comprends bien que la paire de lunettes figurative que je choisis de porter, consciemment ou non, à un gros impact sur la réalité que je perçois2.

Mais dans la version erronée, en y réfléchissant un peu, il y a aussi du vrai !

Changer de regard, c'est déjà changer le monde.

Déjà, parce que le monde n'existe vraiment qu'au travers de nos perceptions. Il n'y a pas de réalité, il y a ma réalité. Et du coup, changer ma perception, c'est bien changer mon monde, qui pour moi est le monde.

Mais un cran plus loin, changer ma perception du monde, c'est me changer moi-même. Et ça a forcément un impact sur le monde, car je ne suis plus même et mon action change…

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si je prenais plus souvent conscience de la paire de lunettes que je porte et que j'essayais d'en prendre d'autres ? À commencer par celles de mes interlocuteurs.


  1. Jean-Yves Leloup. La montagne dans l'océan : Méditation et compassion dans le bouddhisme et le christianisme, 2014. ↩︎

  2. On en reparlera… ↩︎