Enthousiasme

Comment améliorer mon QI facilement ?

Concept

À l'occasion de ses 68 ans, le technologiste Kevin Kelly a partagé 68 petits conseils non sollicités1. Certains sont de vraies perles, par exemple celui-ci :

être enthousiaste vaut 25 points de QI

Réaction

La première réflexion que je me suis faite : c'est une belle croyance, elle est bien aidante.

J'aime bien le faux côté scientifique, très assumé, du conseil. Comme si c'était mesurable, très précisément. Ça renforce le poids de la croyance, ou en tout cas son ancrage. Tout comme le fait que Kelly arrive à passer une idée forte en quelques mots.

Même si je ne suis pas un fan de ce genre de test, qui ne mesure qu'une petite partie de ce qu'on peut appeler l'intelligence2, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller vérifier quelque chose. Si j'ai un QI de 100, qui correspond à la médiane de cette mesure, m'ajouter 25 de QI m'amène directement dans le top 10 %. Autrement dit, avec 25 points en plus, je passe de « plus intelligent que la moitié de la population » à « plus intelligent que 9 personnes sur 10. »

Si j'atterris un peu, je trouve en tout cas très intéressant de faire le lien entre deux choses qui sont dans des plans très différents et surtout dans des zones de contrôle très différentes. J'ai la main sur mon enthousiasme, alors que je crois pouvoir améliorer plus difficilement mon intelligence.

Et finalement, je suis convaincu par ce que dit Kelly.

Être enthousiaste, c'est chercher à trouver des solutions.
Être enthousiaste, c'est être ouvert aux changements.
Être enthousiaste, c'est accueillir des occasions d'apprentissage.
Être enthousiaste, c'est se relever une fois de plus.
Être enthousiaste, c'est croire que tout va bien se passer.
Être enthousiaste, c'est s'engager sans retenue.

Et ça, finalement, ça vaut bien 25 points de QI !

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si j'étais plus enthousiaste dans mes initiatives ?


  1. Voici l'article original à lire (en anglais). ↩︎

  2. Ou les intelligences… affaire à suivre. ↩︎