Hormèse

Comment trouver la juste dose de risque pour moi ?

Concept

Les agents dits hormétiques sont des composants dont l'effet peut être positif ou négatif en fonction de leur dosage.1

Réaction

Au-delà du débat de savoir si l'homéopathie, qui est basée sur ce principe, fonctionne ou non, ce concept peut s'appliquer à la vie quotidienne dans le cadre, notamment, du développement personnel.

Par exemple, une faible dose de stress peut me permettre de me réveiller ou de me dépasser, alors qu'une forte dose va me paralyser.

De la même manière, faire régulièrement de l'exercice va me tenir en forme, alors qu'une trop forte dose risque de me blesser et m'handicaper pour un certain temps.

Ainsi, lorsque je me fixe des objectifs, quels qu'ils soient, le dosage2 de l'effort attendu ou de l'inconfort généré est une variable importante. C'est elle qui va me permettre de me développer plutôt que de me détruire.

Sauter dans le grand bain est quelque chose de positif qui va me faire grandir. Mais me larguer au milieu de l'océan est peut-être un peu extrême.

De façon plus insidieuse, avec un écart trop grand même si la chute n'est pas sévère, je risque de casser ma motivation à l'avenir.

Sortir de ma zone de confort, d'accord. Mais je dois faire attention à ne pas entrer dans ma zone de destruction.

Ce qui ne me tue pas me rend plus fort.3 Mais ça n'est pas une raison pour augmenter significativement mon risque de mort, même métaphorique.

Je suis partisan de définir un niveau acceptable d'écart et à chaque itération, essayer de l'augmenter un petit peu. Le parallèle avec l'exercice physique fonctionne bien.

Et j'ai reçu il y a quelques années un conseil de parentalité qui se généralise bien : si ton enfant décide de vraiment tester ses limites, laisse-le faire, mais assure-toi qu'il le fasse avec quelqu'un en qui il a confiance.

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si je prenais attention à l'hormèse des initiatives que je mène ?


  1. Cette entrée est tirée de l'article 68 petits conseils non sollicités écrit par Kevin Kelly à l'occasion de ses 68 ans. ↩︎

  2. À relire : objectif PREMIER↩︎

  3. F. Nietzsche, Crépuscule des idoles, 1888. ↩︎