Principe de Pareto

Comment y trouver une source de développements inattendus ?

Concept

J'aime transposer des concepts à des contextes très différents de leur origine pour en générer des apprentissages nouveaux. Les lois du design d'expérience utilisateur sont un bon vivier à adapter au développement personnel et professionnel.

Voici1 le principe de Pareto, qui dit2 :

Pour de nombreux événements, environ 80% des effets proviennent de 20% des causes

Réaction

Ce principe est ultra-connu. Du coup, beaucoup de choses ont été dites à son sujet déjà…

Un premier niveau de réflexion semble marteler l'évidence : je dois me concentrer, dans ma relation à moi-même ou à l'autre, sur les sujets qui sont importants. Je peux vite me faire embarquer par des détails, du bruit qui n'a finalement que peu de conséquence ou d'impact… Je retrouve ici un lien avec la parabole des cailloux.3 Reste à identifier les gros cailloux ! Savoir qui je suis peut m'aider.4

Si je fais le lien avec les niveaux logiques5, je retrouve le fait de me concentrer sur des transformations de croyances qui sont peu nombreuses, mais peuvent avoir des effets démesurés en terme de comportement.

C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle les transformations observées chez un coaché peuvent apparaître disproportionnées par rapport à la mesure que j'ai pu inférer de l'apprentissage qu'il a fait juste avant. Il arrive régulièrement qu'à la fin d'une séance je me dise tiens, on dirait qu'il y a eu un petit apprentissage là… et qu'à la séance suivante la personne ait vraiment changé – dans son approche de la vie, dans son comportement… C'est toujours impressionnant à voir.

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si j'appliquais plus souvent ce principe ?


  1. Ceci est l'entrée 5 sur le thème de la transposition des lois de l'UX. ↩︎

  2. Traduction personnelle de la loi décrite ici . Issue de : V. Pareto, Cours d'Économie Politique, 1897. ↩︎

  3. À relire : gros cailloux↩︎

  4. À relire : qui suis-je ?  ↩︎

  5. À relire : niveaux logiques↩︎