La vie est bien trop courte

Comment concentrer mon énergie sur l'essentiel pour ne pas la gâcher ?

Concept

Jolie pensée d'Alexandre Jollien, dont je suis décidément très fan1 :

La vie est bien trop courte pour perdre son temps à se faire une place là où l'on en a pas, pour démontrer qu'on a ses chances quand on porte tout en soi, pour s'encombrer de doutes quand la confiance est là, pour prouver un amour à qui n'ouvre pas les bras, pour performer aux jeux de pouvoir quand on n'a pas le gout à ça, pour s'adapter à ce qui n'épanouit pas. La vie est bien trop courte pour la perdre à paraître, s'effacer, se plier, dépasser, trop forcer.

Quand il nous suffit d'être, et de lâcher tout combat que l'on ne mène bien souvent qu'avec soi, pour enfin faire la paix, être en paix. Et vivre. En faisant ce qu'on aime, auprès de qui nous aime, dans un endroit qu'on aime, en étant qui nous sommes, vraiment.

Réaction

Ça résonne beaucoup chez moi.

Et aussi chez d'autres je crois : cette citation de Jollien est celle qui attire le plus d'internautes ici.

Elle est du genre à pouvoir déclencher un tsunami intérieur, une crise de la quarantaine, etc.

Chez moi, la transition a été plus progressive, mais toute aussi puissante.

En me mettant à mon compte en 2015, j'ai choisi pour moi-même de me concentrer sur faire ce que j'aime : convertir les problèmes complexes de mes clients en opportunités d'agir autrement et de nous transformer. Et aussi ralentir mon rythme pour créer de l'espace pour d'autres choses que j'aime.

J'ai la chance d'être entouré par une femme, des enfants et un entourage qui m'aiment. Et je suis auprès d'eux.

J'ai emmenagé dans un endroit plus paisible au contact de la nature afin de mener une vie plus simple et vraiment planter des racines.

Et, j'ai l'impression d'incarner plutôt bien qui je suis au fond. Je ne ressens pas de profonde tension à ce niveau. C'est un sujet que j'essaie de transmettre, ici et ailleurs2.

Évidemment, je ne suis pas du tout autant en paix que je le souhaiterais, mais au regard des critères proposés par Jollien, je me considère extrêmement chanceux et j'ai beaucoup de gratitude.

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si mon énergie sur l'essentiel pour ne pas la gâcher ?


  1. À relire : exigence et tendresse↩︎

  2. Notamment avec Champs Libres↩︎