Effet Zeigarnik

Comment ne pas me concentrer uniquement sur le négatif ?

Concept

J'aime transposer des concepts à des contextes très différents de leur origine pour en générer des apprentissages nouveaux. Les lois du design d'expérience utilisateur sont un bon vivier à adapter au développement personnel et professionnel.

Voici1 l'effet Zeigarnik, qui dit2 :

Les gens se souviennent plus volontiers de tâches incomplètes ou suspendues que de tâches terminées.

Réaction

Ça peut avoir un effet positif sur la motivation si je vois quelque chose d'incomplet comme une opportunité.

Mais en général, ça n'est pas comme ça qu'on voit les choses : on va ainsi avoir tendance à plutôt se souvenir de nos échecs – les choses que nous avons laissées en plan – que de nos réussites – celles que nous avons terminées.

Il y a un lien fort avec l'aversion à la perte, théorisée notamment par Daniel Kahneman3, qui dit qu'on a tendance à préférer éviter une perte qu'avoir un gain du même montant. En bref, on se concentre naturellement sur le côté négatif.

C'est pour ça qu'en coaching, la seule chose que j'ai à faire, le plus souvent, c'est reconnecter le coaché à ses ressources. Ses ressources, ce sont ses compétences, ses expériences positives passées, ses qualités. À un moment, pour une raison quelconque4, le coaché s'est coupé de ça : il a juste oublié qu'il savait faire les choses. Plus précisément, il a développé une croyance limitante qui le coupe inconsciemment de ça.

Une façon de l'aider à en reprendre conscience est de lui faire se souvenir de ses accomplissements passés et des qualités qu'il a déployées à ces occasions. Voire d'aller les revivre, afin de le booster. Un simple exercice de cette nature peut avoir des conséquences vraiment surprenantes.5

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si je rééquilibrais cette perception et m'en servais à mon profit ?


  1. Ceci est l'entrée 16 sur le thème de la transposition des lois de l'UX. ↩︎

  2. Traduction personnelle de la loi décrite ici . Issue de : B. Zeigarnik, « Das Behalten erledigter und unerledigter Handlungen » [On Finished and Unfinished Tasks], Psychologische Forschung, 1938, 9 : 1–85. ↩︎

  3. À relire : système 1 & 2↩︎

  4. À relire : problème↩︎

  5. À relire : principe de Pareto↩︎