L'argent n'est pas un problème

Comment voir l'utilité de me projeter en relâchant cette contrainte ?

Concept

Lisons1 Alan Watts sur le sujet de l'argent :

[Des élèves] viennent me voir et me disent : « Nous sortons de l'université, et nous n'avons pas la moindre idée de ce que nous voulons faire… » Donc je pose toujours cette question : « Qu'aimeriez-vous faire si l'argent n'existait pas ? Que voudriez-vous vraiment faire de votre vie ? »

C'est incroyable de voir à quel point notre système éducatif canalise les élèves ; ils répondent qu'ils voudraient être peintres, poètes, écrivains, mais chacun sait qu'on ne gagne pas grand-chose de cette façon. Un autre m'a dit : « Je voudrais vivre au grand air et monter des chevaux. » Je lui ai répondu : « Tu veux enseigner dans une école d'équitation ? »

Allons au bout de la question : « qu'attendez-vous de vous-même ? » Quand finalement nous trouvons une réponse, quand la personne dit ce qu'elle veut vraiment, je lui répondrais : « Faites-le et oubliez l'argent, car si vous pensez qu'avoir de l'argent est la chose la plus importante, vous passerez votre temps à gâcher votre vie. Vous ferez des choses que vous n'aimez pas faire, pour continuer à vivre ce que vous n'aimez pas vivre. » C'est idiot ! Mieux vaut avoir une vie courte, remplie de ce qu'on aime faire qu'une longue vie passée à être un malheureux.

Et après tout, si vous faites vraiment ce que vous aimez, qu'importe ce que c'est, vous pourrez peut-être devenir un maître en la matière. […] Alors, vous serez capable d'être un remarquable voleur, ou quoi que ce soit d'autre… [rire] donc ne vous faites pas trop de soucis […].

Mais c'est absolument stupide de passer sa vie à faire des choses que l'on n'aime pas, dans le but de continuer à faire des choses que l'on n'aime pas, et d'apprendre à vos enfants à emprunter la même voie. […] C'est la culture de la misère, c'est une histoire sans fin !

Et donc… pour ces raisons, il est primordial de répondre à cette question « Qu'est-ce que je désire ? »

Réaction

Avec son mélange habituel d'humour et de provocation, Watts martèle néanmoins une évidence.

Bien sûr, elle n'est pas simple à mettre en place. Mais le simple fait de la lire de temps en temps m'aide à remettre « l'église au milieu du village » ou plutôt les gros cailloux avant le sable et l'eau…2

Sans tomber dans la culpabilité3 de ne pas mettre dans ma vie des changements drastiques, je trouve que ce discours de Watts facilite, lecture après lecture, à prendre des décisions qui, petit pas par petit pas, m'amènent finalement assez loin de mon point de départ et plus proche de qui je suis.

Mais ça ne se fait pas toujours sans tension autour de l'argent…

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si je m'autorisais de temps en temps à penser sans contrainte d'argent ?

Illustration originale que j'avais réalisée pour mon précédent site : faciliterlechangement.fr
Illustration originale que j'avais réalisée pour mon précédent site : faciliterlechangement.fr

  1. Voir la vidéo pour entendre sa voix (en anglais) plus que pour les images inspirationnelles qui ont été ajoutées après. ↩︎

  2. À relire : gros cailloux↩︎

  3. À relire : humilité de la mission↩︎