Arbre de décision du changement

La solution aux problèmes du monde, en deux questions

Gaur Goal Das, un ex-ingénieur indien devenu moine hindouiste, aime présenter aux gens un arbre de décision.

Il commence par la question : « est-ce que j'ai un problème ? »

Si la réponse est non, il pointe vers « Alors, pourquoi s'inquiéter ? »

Si la réponse est oui, il y a une autre question : « Est-ce que je peux y faire quelque chose ? »

Si la réponse est oui, il pointe vers « Alors, pourquoi s'inquiéter ? »

Si la réponse est non, il pointe vers « Alors, pourquoi s'inquiéter ? »

J'adore cette idée !

Déjà parce que c'est un arbre de décision et que je suis un ingénieur, donc la forme me parle. Quand je commence à entendre cette histoire, il y a un côté un peu sérieux qui s'installe…

Ensuite, parce qu'au fur et à mesure que j'entends les conseils, il y a un petit sentiment d'absurdité qui émerge. Un truc du style « est-ce qu'il se moque de moi ? »

Enfin, parce que lorsque je prends un peu de recul dessus, je vois enfin la profondeur de cette pensée.

Je trouve très intéressante cette succession d'états que ça provoque chez moi : sérieux, absurdité, profondeur.

C'est simple, mais puissant.

Et au passage, je retrouve un concept qui m'est cher : la dichotomie du contrôle1 des stoïciens.


  1. Rencontrée notamment à propos des pensées de Marc Aurèle . ↩︎