Hormèse

Ce qui ne me tue pas me rend fort, tout est une question de dosage

Les agents dits hormétiques sont des composants dont l'effet peut être positif ou négatif en fonction de leur dosage.

Au-delà du débat de savoir si l'homéopathie – qui est basée sur ce principe – fonctionne ou non, ce concept peut s'appliquer à notre vie quotidienne dans le cadre, notamment, du développement personnel.1

Par exemple, une faible dose de stress peut nous permettre de nous réveiller ou de nous dépasser alors qu'une forte dose va nous paralyser.

De la même manière, faire régulièrement de l'exercice va nous tenir en forme, là une trop forte dose risque de nous casser.

Ainsi, lorsque l'on se fixe des objectifs, quels qu'ils soient, le dosage de l'effort attendu ou de l'inconfort généré est important. C'est ce qui va permettre de se développer plutôt que de se détruire.2

Sauter dans le grand bain est quelque chose de positif qui va nous faire grandir. Mais s'abandonner au milieu de l'océan est peut-être un peu extrême.

Sortons de notre zone de confort mais n'entrons pas dans notre zone de destruction.


  1. cet apprentissage est tiré de l'article 68 petits conseils non-sollicités écrit par Kevin Kelly à l'occasion de ses 68 ans ↩︎

  2. sur ce sujet, voir l'objectif PREMIER ↩︎