La baisse des océans

Les pièges de l'intuition avec l'exemple du réchauffement climatique

On dit toujours que le réchauffement climatique entraîne la fonte des calottes glaciaires et que ça va causer une montée du niveau de la mer dans le monde, dévastant des écosystèmes, souvent habités.

La logique de l'argumentation est assez solide. Et pourtant, il semblerait que cette fonte s'accompagne plutôt d'une baisse du niveau de la mer dans une grande zone.

C'est en tout cas ce que soutient le géologue d'Harvard Jerry Mitrovica avec une théorie assez contre-intuitive.1 Son modèle montre que la fonte d'une calotte va réduire le volume de cette masse glaciaire. Hors, toute masse importante exerce une attraction – gravité – sur l'eau qui l'entoure, élevant son niveau localement. Sa fonte va diminuer cette attraction et donc faire baisser le niveau de la mer dans un rayon d'environ 2000 km.

Au delà de la véracité du modèle – que je ne suis pas en mesure de valider ou non –, j'ai été très étonné par cet apprentissage qui défie l'intuition.

Et en élargissant un peu, je me dis qu'il y a énormément de systèmes compliqués – voire complexes – qui peuvent avoir des réponses non-intuitives… Ça m'invite à la précaution, notamment sur les systèmes de pensées des humains que je suis amené à accompagner en coaching.


  1. voir cette interview et cet article du Harvard Magazine ↩︎