Commencer à terminer

Vaincre le perfectionnisme et accepter une part d'incompétence pour accomplir ses objectifs

Selon Jon Acuff1, le principal obstacle que je rencontre lorsque j'essaie de terminer un projet n'est pas de la paresse, mais du perfectionnisme.

Ce perfectionnisme me convainc que tout ce qui n'est pas parfait est un échec et que les seuls objectifs qui méritent d'être poursuivis sont ceux qui sont ambitieux et difficiles. Il me mène la vie dure, voire peut me rendre malheureux.

Si j'accepte que rien ne sera jamais parfait, alors je peux commencer à récolter les bienfaits de la productivité et de l'accomplissement.

Il donne plusieurs conseils simples pour commencer à terminer :

  • fixer des objectifs réalistes2 : par exemple en divisant mes objectifs initiaux par deux
  • développer une incompétence stratégique : accepter d'être mauvais dans certains pans de ma vie permet de faire baisser la pression et de me concentrer sur là où je suis bon
  • ajouter du fun : lorsque j'ai de la satisfaction à réaliser mes objectifs – par exemple en ajoutant des récompenses –, la probabilité de les atteindre augmente significativement

Il me conseille aussi d'être extrêmement vigilant au jour d'avant, celui qui précède l'atteinte potentielle de l'objectif et où mon perfectionnisme risque de frapper le plus fort !

J'aime bien cette théorie qu'on pourrait résumer par exemple en :

Arrêtez de commencer, commencez à terminer.

C'est simple et percutant. Exactement ce qu'il faut pour s'en souvenir facilement.

J'aime aussi le fait d'accepter d'être stratégiquement incompétent. Je choisis de ne pas être bon dans certains domaines pour me concentrer ailleurs.

Enfin, ne pas oublier le jeu3. Le chemin vers la réussite de mes objectifs et vers la complétion de mes projets doit être, en lui-même, agréable ! C'est tout de même beaucoup plus léger de s'amuser sur la route et pas seulement à destination…


Illustration originale réalisée pour
  Faciliter le changement
Illustration originale que j'avais réalisée pour "Faciliter le changement"

Note : cet apprenti-sage faisait partie de la section « Faciliter le changement », que je rapatrie dans « Apprenti-sage ». J'ai préservé le contenu initial, corrigé les typos et reformulé parfois à la première personne, mais surtout ajouté des notes, notamment pour les citations de sources ou les liens avec d'autres idées.


  1. Jon Acuff, Finish : Give Yourself the Gift of Done, 2017. ↩︎

  2. À relire : objectif PREMIER . ↩︎

  3. À relire : la vie est-elle un jeu . ↩︎