Débrancher un moment

On a toujours une solution de secours…

Anne Lamott est une écrivaine américaine qui, à l'occasion d'un TEDTalk1, partage cette petite pensée drôle et profonde en même temps :

Pratiquement tout se remet à fonctionner si vous le débranchez quelques minutes, notamment vous-même.

Ce matin, il m'arrive quelque chose d'un peu paradoxal : j'ai de nombreuses pensées en tête, et en même temps aucune inspiration pour en sortir quelque chose à déposer dans ce journal d'apprenti-sage.

Et si je n'y prends pas garde, je risque de déclencher un méta-état2 désagréable. À me mettre une pression sur l'écriture, pour moi-même ou pour les gens qui me lisent… À oublier que c'est avant tout un processus personnel de développement et qu'il est parfois moins linéaire que ce que je souhaiterais…

Il y a des matins3 comme ça. Heureusement pas trop souvent !

Donc, je vais tenter quelque chose : je vais débrancher quelques instants. À demain !


  1. Visible en replay ici. ↩︎

  2. Un méta-état est l'état dans lequel je vais me mettre en pensant à une situation, par opposition à l'état dans lequel j'étais. J'en ai parlé plus en détail à propos de changer ses habitudes. ↩︎

  3. J'écris ici tous les matins tôt, avant que la maison ne se réveille… cf. pour quoi j'écris. ↩︎