Elle

Elle est au cœur de ma vie. Elle est un maître pour moi.

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de mon épouse. Je voulais saisir cette occasion pour relire ma vie à ses côtés depuis plus de 16 ans et faire émerger des apprentissages qu'elle me transmet, consciemment ou non.

Elle m'apprend qu'on peut être à la fois avec et contre. Elle est mon ezer keneged1 : elle m'aide à grandir, avec bienveillance, mais sans complaisance.

Elle m'apprend l'importance de la famille et la nécessité d'être présent dans les moments importants, mais aussi dans des moments plus triviaux. La relation s'approfondit tout autant dans les moments d'intensité émotionnelle que dans des moments plus simples.

Elle m'apprend qu'on a parfois besoin d'aide et qu'il ne faut pas avoir peur ou honte de la demander. Traiter les sujets les plus lourds de ma vie requiert parfois un regard extérieur, un compagnon qui fait quelques pas avec moi…

Elle m'apprend à me connecter à ce qui a du sens profondément pour moi, à sortir de ma tête et à descendre dans mon cœur et dans mes tripes pour donner la parole à ce qui s'exprime moins facilement chez moi.

Elle m'apprend à remettre ce sens au cœur de ma vie, à cheminer vers le nord de ma boussole, à mettre les gros cailloux avant les petits2.

Elle m'apprend la générosité ainsi que la légèreté et l'énergie que cela apporte.

Elle m'apprend qu'il y a une différence de taille entre être zen et non concerné.

Elle m'apprend que je suis parfois dur sans m'en rendre compte, ou sans vouloir m'en rendre compte.

Elle m'apprend à me questionner avec honnêteté et à laisser de côté les histoires que je me raconte.

Elle m'apprend la nuance et la profondeur de ce qu'est l'amour, bien au-delà de la passion amoureuse.

Elle m'apprend à mettre le masque à oxygène sur mon visage avant de pouvoir aider mes voisins à le faire.

Elle m'apprend à tomber les masques.

Elle m'apprend à être et pas seulement à faire.

Elle est à l'origine de mon monde, avec nos deux enfants. Et je ne voudrais pas devoir le concevoir sans eux.

Pour tout ça, et encore bien d'autres choses… mon cœur est plein et vivant. J'ai beaucoup de gratitude pour toi.


  1. À relire : ezer keneged. ↩︎

  2. À relire gros cailloux. ↩︎