Hiérarchie du contenu mental

De la donnée à la sagesse, il y a un processus de raffinage à mettre en place

Le contenu mental existe sous de nombreuses formes et, pour Russel Ackoff1, il y a une hiérarchie2 entre elles :

  • donnée : il s'agit d'un signal brut, souvent présent en grande quantité.
    Ex. « il pleut »
  • information : on est déjà sur un niveau plus raffiné où le bruit a été retiré pour laisser place à quelque chose qui a plus de valeur.
    Ex. « la température vient de baisser et il pleut depuis 10 minutes »
  • connaissance : il commence à y avoir un lien avec moi, j'enregistre cette information pour pouvoir la réutiliser plus tard.
    Ex. « quand le taux d'humidité est haut et que la température baisse, il pleut souvent »
  • compréhension : au-delà de l'enregistrement de quelque chose que je ne maîtrise pas, je comprends ce qui est en jeu ou pourquoi cela se passe ainsi.
    Ex. « lorsque l'on franchit le point de rosée, la saturation d'eau dans l'air est trop importante et elle commence à se condenser »
  • sagesse : je comprends, mais je mets ceci en relation avec un système plus large, porteur de sens ou des principes premiers, souvent dans une projection dans le futur
    Ex. « Il pleut parce qu'il pleut, et cela inclut la compréhension du cycle complet de l'eau et ses bienfaits »

Selon Ackoff, qui est un grand nom de la pensée systémique, nous donnons notre temps et notre attention de façon inversement proportionnelle à la valeur de ce contenu mental.

Pour partir de la donnée et arriver à la sagesse, il faut développer un système.

C'est quelque chose que j'ai essayé de construire depuis plusieurs années et ce journal d'apprenti-sage en est la partie émergée. Comme je l'ai évoqué hier3, je suis assez geek du sujet du second cerveau et j'ai développé un système à la fois simple et en même temps assez sophistiqué4. Un de ses piliers est l'écriture, car c'est un processus qui permet une vraie formation de la pensée5.

Je trouve toujours beaucoup d'intérêt à échanger avec les gens sur leur propre système – souvent plus intuitif que le mien, mais parfois très sophistiqué – permettant d'aller de la donnée à la sagesse. N'hésitez pas à me faire signe pour en parler. Le fait de le formuler peut aussi vous aider à en prendre plus conscience.


  1. À relire : optimisation locale . ↩︎

  2. Repris dans cet article (en anglais). Et initialement développé ici : R. L. Ackoff, « From Data to Wisdom », Journal of Applies Systems Analysis, 1989, 16, p 3-9. ↩︎

  3. À relire : mise-en-place intellectuelle . ↩︎

  4. J'ai évoqué mon système dans pour quoi j'écris , mais je m'interroge sur l'opportunité de le décrire plus en détail dans une série de billets, une sorte de métapprenti-sage. ↩︎

  5. À relire : parler tout seul à voix haute . ↩︎