La moins chère des thérapies

Un simple rituel qui ne coûte rien

À la suite des 68 conseils non sollicités qu'il avait partagés pour ses 68 ans et qui ont nourri 5 apprenti-sages majeurs1, Kevin Kelly en a repartagé 99 cette année2. Quelques-uns m'ont marqué3, en voici un :

Écrire chaque jour une gratitude est la moins chère des thérapies4.

Il y a quelques mois, nous avions instauré ce petit rituel5 familial au dîner : chacun partageait une gratitude qu'il avait pour quelqu'un d'autre en ce jour.

Une modalité très simple qui était parfois très riche.

On a lâché le rituel, notamment parce qu'en combinant l'envie des enfants d'avoir une gratitude pour chacune des personnes autour de la table et leur manque d'inspiration parfois, cela prenait beaucoup de temps et devenait rébarbatif… 😅

Mais ils sont maintenant un peu plus grands et je prends conscience que : peu importe ce qu'il en sort, ce qui est important c'est l'état d'esprit dans lequel on se met.

En cette période de rentrée, je vais proposer qu'on réinstaure ce rituel en famille – bien timeboxé. Et si ça ne se fait pas, je me dis que je peux au moins le faire dans mon coin.


  1. À relire : enthousiasme et intelligence  ; plus empathique  ; pronoïa  ; filtre d'immédiateté et hormèse . ↩︎

  2. Lire l'article (en anglais). ↩︎

  3. À relire : faute et responsabilité  ; explorateur de l'autre  ; mon truc et objectif ou rêve . ↩︎

  4. Traduit librement de : Writing down one thing you are grateful for each day is the cheapest possible therapy ever. ↩︎

  5. À relire : puissance des rituels . ↩︎