Les vœux que je souhaite

Ils en disent plus long sur moi que sur l'autre…

C'est la période traditionnelle des vœux pour la nouvelle année. Moi, par défaut, je souhaite la même chose à tout le monde, même si, dans certains cas, je peux les adapter au contexte de la personne.

Je trouve intéressant de faire un petit pas de côté – se mettre en méta – et observer ce que les gens se souhaitent.

Parce que, finalement, ce que je souhaite à quelqu'un en dit plus long sur moi1 que sur lui ou elle.

C'est une projection2 personnelle de la vision que j'ai d'une bonne année, dans l'absolu – lorsque j'utilise la version par défaut – ou pour la personne en particulier – lorsque j'utilise la version sur-mesure.

D'une certaine manière, ce que je souhaite à l'autre est avant tout ce que je me souhaite à moi.

Ainsi, ma version par défaut est de souhaiter une « année douce et enrichissante. » Et je sais très bien que c'est ce que je désire. Douce, parce que je recherche une forme de sérénité, de contact simple avec les autres et les choses qui m'arrivent, etc. Enrichissante, parce que je cherche à me développer, à faire des apprentissages, etc. – et probablement aussi un peu enrichissante au sens propre après une année très calme !

Au passage, les vœux que je souhaite à quelqu'un ne lui parlent peut-être pas du tout !

Même en sachant que c'est une projection, je continue de le faire ainsi, car je trouve finalement cette forme de vœux plus personnelle qu'un générique « je te souhaite d'obtenir tout ce que tu désires. » Et au passage, ça n'est peut-être pas une si bonne idée que ça, d'obtenir tout ce que l'on désire !

Aux gens que je connais bien et qui sont sensibles au développement personnel, je dis parfois très explicitement : « je te souhaite une année douce et enrichissante. Je sais que c'est une grosse projection et qu'au fond je ne te souhaite que de bonnes choses, donc mets-y à la place tout ce que tu désires. »

Et toi, qu'est-ce que tu souhaites aux autres ? Et surtout, qu'est-ce que ça dit de toi ?


  1. Le fameux « ça parle de moi » dont je parle régulièrement. ↩︎

  2. Une projection est une manière personnelle de voir le monde, mais que j'attribue inconsciemment à l'autre. ↩︎