Presencing

Les principes de l'action transformante

La Théorie U1, développée au MIT2 par Otto Scharmer, cherche à équiper les leaders au sens large d'un cadre d'analyse et d'outils afin de les aider à transformer le monde, en commençant par eux-mêmes.

Prenant la forme d'un U, elle invite à augmenter son état de conscience – descente –, pour mieux accéder aux graines du futur qui veut émerger – au fond –, avant de se mettre en mouvement – remontée.

Le fond du U s'appelle presencing. C'est un mot-valise entre les mots anglais pour présence et sentir.

Voici six principes qui la définissent.

L'énergie suit l'attention.

Là où je regarde vraiment, je vais mettre de l'énergie et donc de la possibilité de transformation. Ce sujet est fondamental pour moi : où ai-je le courage de porter mon regard, au lieu de m'en détourner ?

Trois « gestes intérieurs » accompagnent le passage du U.

Ils sont : 1. Observer, observer, observer ; 2. Se retirer et réfléchir pour permettre à la connaissance intérieure d'émerger ; 3. Agir en un instant.

L'observation générative1 de ce qui se passe hors de ma bulle culturelle permet d'ouvrir les possibilités. En prenant ensuite du recul et en explorant ce que cela crée en moi, je peux détecter le futur émergent. Ensuite, il me faut apprendre à remettre ce futur dans la réalité par une action rapide. Ce dernier point est souvent le plus difficile chez moi.

Ces gestes sont possibles si je cultive trois « instruments » : un Esprit Ouvert, un Cœur Ouvert et une Volonté Ouverte.

En ouvrant mon esprit, je sors de mon expérience et de mes croyances existantes. En ouvrant mon cœur, j'accueille les expériences des autres et mes résonances. En ouvrant ma volonté, je passe à l'action.

Ces instruments se heurtent à trois « ennemis » : la Voix du Jugement, la Voix du Cynisme et la Voix de la Peur.

En dépassant la voix du jugement, j'ouvre mon esprit. En dépassant la voix du cynisme, j'ouvre mon cœur. En dépassant la voix de la peur, j'ouvre ma volonté. Je ressens beaucoup d'intimité pour ces trois ennemis : ils ne sont que trop présents dans ma vie.

À la source de ce processus, il y a deux questions fondamentales. Qui est mon Soi ? Quel est mon Travail ?

Il s'agit de laisser émerger la version de moi revêtant le plus de potentiel pour le monde et de découvrir mon œuvre de vie. Scharmer résume ici la quête de ma vie : de quoi suis-je appelé à être l'instrument ?

Ce processus d'ouverture est valable individuellement, mais aussi collectivement.

Et je dois garder de l'espace en moi pour le vivre en groupe. Il y a deux mouvements successifs : une transformation intérieure et une transformation du monde.


J'ai du mal à qualifier les raisons précises de mon intérêt pour la Théorie U, mais je crois plusieurs choses.

Le cadre d'analyse proposé, même s'il n'est pas complètement révolutionnaire, intègre différents niveaux qui me parlent.

C'est une approche à la fois tangible et spirituelle, avec un tampon MIT pour aider à la faire accepter par les organisations.

Le monde serait meilleur si plus de personnes, notamment en position de décisions, faisaient ce voyage !


  1. À relire : 4 niveaux d'écoute  ; entretien de parties prenantes↩︎ ↩︎

  2. Je suis en train de suivre le MOOC du MIT sur le sujet : Leading from an emerging future↩︎