Rentrée ?

Message de service pour cette (nouvelle) année

Il y a comme un air de rentrée depuis quelques semaines. Et pourtant, Apprenti-sage n'a pas fait la sienne après une belle pause estivale.

Je voulais prendre un petit temps pour t'expliquer pourquoi, ce qui devrait advenir et ce qui se joue en moi à ce sujet. Et l'écriture est un moyen de poser ma pensée.

Pour les plus récemment arrivés sur cette mailing-list, je rappelle qu'Apprenti-sage est la documentation d'une quête très personnelle que j'ai choisi de faire en public. Elle n'a pas vocation première à la transmission : elle est le support de mon propre chemin et des rencontres que je fais avec des théories, des pratiques et des concepts qui enrichissent ma philosophie de vie et visent à élever un petit peu ma conscience.

Maintenant, des milliers de lecteurs ont pu découvrir près de 400 entrées directement sur mon site, via la liste de diffusion ou sur LinkedIn. Je m'en réjouis, car cela m'a permis de démarrer quelques conversations passionnantes. Mais cela a eu un autre effet que je redoutais : ça a créé en moi une sorte de redevabilité vis-à-vis de mes lecteurs.

Aussi, lorsque j'ai décalé la rentrée d'Apprenti-sage deux fois, faute de contenu suffisant pour publier trois fois par semaine, j'ai ressenti au passage quelque chose d'assez lourd, qui n'est pas souhaitable dans ce joyeux et très enrichissant voyage. J'en suis le seul responsable évidemment, mais la compréhension intellectuelle de ce qui se joue en moi n'a pas suffi à supprimer tout à fait cet état… Bref, toujours le même topo : le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point, etc. !

Petit aparté : je n'ai pas collecté beaucoup de contenu ces derniers temps, car j'ai été souvent dans le « faire » et j'ai moins lu, j'ai lu plus de fiction et de nombreuses choses que j'ai rencontrées avaient déjà été documentées ici. Non pas que j'ai fait le tour des choses à apprendre de la vie, loin de là ! Mais simplement, je suis resté dans une zone plus connue, sur laquelle j'avais déjà beaucoup écrit.

Au passage, une partie de la lourdeur évoquée juste avant provient sûrement du fait que je me suis probablement trop identifié à ma propre discipline et mes rituels matinaux, notamment d'écriture. Lorsque ceux-ci flanchent, que deviens-je ? De ce point de vue là, cette pause me fait du bien sur le long terme, même si, ou plutôt justement parce que, mon égo en souffre un peu à court terme.

Enfin, il se trouve que l'envie est née, cet été, de reprendre mes 380 apprenti-sages et d'en faire un almanach : un recueil d'une idée par jour, dans un format probablement encore un peu plus court, mais toujours bien documenté, assortie d'une invitation quotidienne à sa propre introspection, une question en lien à murir dans la journée.

Je trouve plusieurs bénéfices à cette idée :

  • ça serait l'occasion de mettre mes nouveaux lecteurs au contact d'entrées plus anciennes et qui me semblent fondamentales dans ce chemin
  • ça serait l'opportunité de reprendre des « idées anciennes » et de les évaluer avec mon œil neuf
  • ça me permettrait de maintenir une dynamique annuelle pour les nouveaux inscrits, sans me mettre une pression forte sur l'écriture de nouveaux sujets
  • ça serait un objet de transmission explicite vers mon audience, contrairement à mon journal qui restera tourné vers moi, mais toujours en public

Je pense que c'est beaucoup de travail, mais j'en ai envie.

Ça pose de nombreuses questions auxquelles je n'ai pas encore de réponse, mais je crois savoir où je veux aller.

En revanche, la fréquence d'écriture dans ce journal va sûrement baisser – on était déjà passé de 5 par semaine à 3, gloups ! Mais je ne compte pas l'abandonner pour autant. Et puis comme je le fais pour moi avant tout, hein… 😅

J'aimerais pouvoir le lancer en janvier pour couvrir toute l'année 2023. Nous verrons.

En tout cas, ça m'a fait du bien d'écrire ça. Et ça m'a fait du bien d'écrire tout court. C'est bon signe…

P.-S. – Je suis preneur de retours sur cette idée… ou pas.