Sagesse du fermier

Voir loin et s'organiser près

Dans son livre1 séminal sur la transformation des organisations, Frédéric Laloux partage la métaphore suivante :

Il faut penser comme un fermier : regarder les 20 prochaines années et planifier seulement le lendemain.

Le fermier doit regarder loin, à 20 ans, pour décider quel arbre planter, comment organiser le terrain, etc.

Mais ça n'a aucun sens pour lui de prévoir le jour précis de la récolte. Il ne contrôle pas le temps, le sol, la vitesse de pousse, etc.

Un fermier qui s'attacherait trop précisément à son plan initial deviendrait rapidement affamé.

J'ai l'impression que tout est une question d'horizon. Ça peut être 20 ans pour le fermier, 3-5 ans pour une entreprise ou pour mon propre développement. À voir.

Cela ne veut pas dire que je ne dois rien prévoir du tout. Dwight Eisenhower disait : les plans ne sont rien ; c'est la planification qui compte.

L'activité de planification est importante. Une étude récente2 montre d'ailleurs son intérêt même pour des populations agissant dans des conditions incertaines, comme les entrepreneurs. Mais elle doit surtout se relier à un objectif et un horizon lointains qui ont du sens pour moi et en donnent à tout le chemin à venir.

Cela veut dire aussi que je dois accepter de changer mes plans très vite. De ne pas m'y accrocher coûte que coûte, car une poigne trop serrée va étouffer la vie qui veut émerger, peut-être un peu différente de ce que j'avais imaginé. Je vais rater des opportunités inattendues qui compenseraient les choses qui ne se réalisent finalement pas comme je l'avais anticipé.

Le boxer Mike Tyson disait : tout le monde a un plan jusqu'au moment où l'on prend un poing dans la figure.

Je pense que les plans quinquennaux des entreprises ne sont pas des solutions organiques qui fonctionnent très bien. Elles sont parfois la moins mauvaise des solutions, car l'organisation n'arrive pas à créer assez d'alignement vers une vision et d'autonomie pour la réaliser et ainsi palie à ces absences avec une forme de contrôle renforcé. Et il y a des exceptions dans les thématiques qui nécessitent des investissements à très long terme et pour lesquelles il faut maintenir une vision et une exécution pendant 20-50 ans pour obtenir les bénéfices. Mais ces contextes sont finalement plus rares qu'on ne pense.

Peut-être devrais-je un peu plus agir comme un fermier ?


  1. Frederic Laloux, Reinventing Organizations: A Guide to Creating Organizations Inspired by the Next Stage of Human Consciousness, 2014. ↩︎

  2. F. J. Greene et C. Hopp, « Are Formal Planners More Likely To Achieve New Venture Viability? A Counterfactual Model And Analysis », Strategic Entrepreneurship Journal, 2017, 11 : 36-60. ↩︎