Les 3 états de l'attention

On définit couramment 3 états spécifiques de l'attention (au sens « donner de l'attention à quelque chose »).

Le premier état d'attention est appelée l'attention soutenue (ou centrée) et elle décrit le fait d'être concentré sur une entité et d'ignorer tout le reste. Elle rend vos pensées certaines et dirigées, vous aidant à accomplir vos objectifs. Par exemple, lorsque vous êtes devant un ordinateur, toute votre attention est portée sur l'écran comme si rien n'existait autour.

Mais l'attention peut aussi est triante, c'est à dire basculant entre l'interne et l'externe. Cette forme d'attention est bonne pour catégoriser et digérer de l'information, vous laissant une vision globale. Un exemple courant de cette attention est le va-et-vient que vous pouvez faire lors d'un choix entre plusieurs options. A ce moment-là, votre cerveau utilise toute l'information disponible en se disant « d'un côté… d'un autre côté… »

Enfin, l'attention peut être ouverte, signifiant que votre concentration est diffuse, vous permettant d'accéder à des souvenirs, des images et des idées tout en générant de nouveaux points de vue et pensées. C'est par exemple le cas lorsque vous essayez de résoudre un vieux problème.

En quoi ça me parle

Cette petite analyse de l'attention est intéressante à mon sens dans une logique de prise de recul.

Savoir quel type d'attention est le plus utile à un instant donné en fonction de la tâche à réaliser peut permettre d'être plus efficient. Ou de concevoir des ateliers de travail avec des modalités plus adaptées à l'objectif à atteindre.