Distance

Comment connecter la tête et le cœur et en récolter les bénéfices ?

Concept

Marshall Rosenberg1, le créateur de la Communication Non-Violente disait2 :

Je vous propose de couvrir la plus grande distance qu'aucun être ne couvrira jamais : celle qui va de votre tête à votre cœur, 45 centimètres.

Réaction

Après certains des modèles très mentaux de ces derniers jours, cette citation fait aussi du bien.

Au fond, elle dit simplement que notre tête et notre cœur fonctionnent de façon très différente.

En effet, nos modèles de pensées et notre langage sont souvent porteurs d'une violence invisible qui nous éloigne de nos ressentis et surtout de nos besoins. Et finalement aussi des autres.

Le lien que fait la CNV entre les ressentis et les besoins est fondamental, et j'y reviendrai dans les jours qui viennent.

Rosenberg ne dit pas que la tête n'est pas importante. Il sous-entend simplement qu'il faut la connecter au cœur. Et que c'est très difficile.

Travailler à couvrir cette distance est probablement le travail d'une vie. Mais lorsqu'on arrive à les faire se rejoindre et échanger, alors on atteint un profond alignement3.

La première étape est simplement de s'ouvrir à ses ressentis, à ses intuitions profondes. Une simple respiration avec une rapide introspection, à des moments clés de décision par exemple, est un très grand pas en avant.

Invitation

Qu'est-ce qui serait différent si j'accueillais plus souvent mes ressentis et que je les traitais comme des signaux importants, plus que comme du bruit ?


  1. Marshall B. Rosenberg, Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), 2018. ↩︎

  2. Citation redécouverte sur ce site , mais dont je n'ai pas encore trouvé la source originale, probablement un workshop ou une formation donnée par Rosenberg. ↩︎

  3. À relire : niveaux logiques↩︎