Bien-être et minimalisme

Un lien naturel en la simplification de son mode de vie et l'épanouissement

Au regard du modèle des 7 piliers du bien-être1, Joshua Becker partage comment la pratique du minimalisme2 nourrit son équilibre3 :

  • sur le pilier spirituel, il indique qu'il ne s'agit pas forcément de développer une pratique religieuse, mais plutôt d'un alignement intérieur entre qui l'on est4 et ce que l'on fait. Et le minimalisme laisse plus de place pour l'expression de ses valeurs profondes.
  • sur le pilier physique, il note que le grand nettoyage de son environnement proche a été accompagné d'une amélioration de son régime alimentaire et de sa forme physique. Notamment par le bon usage du temps libéré mais aussi par une diffusion de son intentionnalité d'un champ de sa vie à un autre.
  • sur le pilier financier, il souligne l'évidence : si je simplifie mon mode de consommation et que je réduis mes possessions, alors je fais des économies
  • sur le pilier émotionnel, il fait le lien entre ce process de retour à l'essentiel et l'exploration intérieure de ce que l'on valorise au fond afin de les mettre en valeur en se débarrassant du reste
  • sur le pilier intellectuel, il montre que la libération de temps associée à une vie plus minimaliste permet un redéploiement de son attention vers d'autres expériences enrichissantes, nourrissant notamment la curiosité
  • sur le pilier environnemental, il explique qu'en réduisant ses possessions et en les donnant ou les revendant, on favorise une économie plus circulaire et en diminuant sa consommation, on préserve son environnement
  • sur le pilier social, il fait rappelle que le temps qu'il a libéré lui a permis de construire des relations plus profondes avec sa famille, ses amis, sa communauté

Finalement, il rappelle ici toutes les bonnes raisons qui me guident aussi dans cette quête. Le minimalisme est une des choses que j'essaie de mettre vraiment au coeur de ma vie car ses conséquences bénéfiques sont nombreuses.

C'est aussi une conséquence assez naturelle des prises que conscience que j'ai pu avoir depuis quelques années.


  1. partagé déjà ici ↩︎

  2. le minimalisme est la libération des possessions qui nous possèdent. C'est la simplification de son mode de vie, notamment par la réduction de ce que l'on possède, de ce que l'on consomme, afin de s'alléger, financièrement, mentalement et libérer du temps pour se consacrer aux choses qui ont du sens (e.g. famille, communauté, amis, etc.). ↩︎

  3. l'analyse en anglais est ici ↩︎

  4. répondre à la question qui suis-je ? peut prendre la vie entière, mais quelques éléments de réflexion peuvent aider à avancer ↩︎