Loi de la similarité

Des choses proches de loin même si loin d'être proches – #UX 9/20

Cet apprenti-sage fait partie d'une série où j'explore la transposition de lois de l'UX design1 à la relation intra- et inter-personnelle – notamment dans le contexte du coaching.


Dans le contexte de l'UX, cette loi dit2 :

L'oeil humain tend à percevoir des éléments similaires en design comme une image, une forme ou un groupe complet, même s'ils sont séparés

Comme on a pu le voir dans la Loi de Prägnanz3, les métaphores jouent un rôle essentiel dans notre construction du monde et de notre communication.

Imaginons que l'on souhaite convaincre quelqu'un, ou au moins lui faire entendre son point de vue ou son besoin – comme par exemple dans le cadre de la communication non-violente. Si le fond ET la forme lui sont étrangers, on va avoir des difficultés.

On peut plutôt choisir d'utiliser les métaphores de l'autre, son vocabulaire pour créer un pont avec lui et entrer en communication. Cela peut rendre plus acceptables, ou au moins audibles, des points de vue différents, simplement parce que la forme est plus reconnaissable.

Cela crée une relation de facto entre ce que je dis et ce que l'autre peut penser.


  1. l'UX (qui vient de l'anglais User eXperience) est l'expérience que l'utilisateur a en interagissant avec un produit/service. et l'UX design est la conception de telles expériences satisfaisantes ↩︎

  2. traduction personnelle de la loi décrite ici ↩︎

  3. pour rappel, la Loi de Prägnanz dit les gens ont tendance à des objets complexes sous leur forme la plus simple ↩︎