Nos coulisses et leurs scènes

Recette pour se rendre malheureux, surtout à l'heure des réseaux sociaux

Cette formule résume le problème que j'ai avec les réseaux sociaux1 :

La raison pour laquelle on ressent une profonde insécurité est que nous comparons la scène des autres avec nos propres coulisses2

Même si c'est un peu à l'américaine, c'est ce qui est notamment décrit dans le documentaire sur Netflix : Derrière nos écrans de fumée (The Social Dilemma). Le taux de dépression chez les adolescents explose depuis une dizaine d'années à cause des réseaux sociaux. Quelqu'un poste la photo parfaite de son week-end génial de l'année et tout le monde pense qu'il a une vie géniale. Et on se met à se comparer à lui, etc.

L'intention initiale n'est pas forcément mauvaise, que ce soit de la part des réseaux sociaux eux-mêmes (on veut juste connecter les gens) ou bien de ceux qui postent ce genre de photos (juste un petit ego-trip)3, mais les résultats sont dévastateurs sur les gens qui n'arrivent pas à prendre de la hauteur sur le phénomène qui se joue.

De la même manière, on peut avoir tendance à se comparer, sur un critère précis, à des gens qui sont très bons dans ce critère. Et on va avoir l'impression d'avoir raté sa vie. Alors que si on comparait globalement, sur tous les aspects de la vie, on n'aurait peut-être plus cette impression…

Comme disait si bien Mark Twain4 : « la comparaison tue la joie. »

Comment sortir de cette boucle dramatique pour notre estime de soi ?

Ne pas oublier que nous avons aussi une scène et que les autres ont aussi des coulisses. Ils nous les montrent rarement, mais elles existent aussi, un peu sales, mal rangées et mal éclairées.


  1. C'est pour ça que je suis assez partagé sur le fait que je partage quotidiennement mes apprenti-sages sur Linkedin… mais c'est une autre histoire que je partagerai ici dans quelques temps ↩︎

  2. Je l'ai trouvée en anglais – « the reason we struggle with insecurity is because we compare our behind-the-scenes with everyone else's highlight reel » – sur ce site dont j'ai déjà extrait l'apprenti-sage sur le destinataire du pardon ↩︎

  3. Même si on trouve aussi beaucoup de manipulation de la part de certains influenceurs qui veulent construire leur business sur une illusion ↩︎

  4. Vu déjà dans cette entrée sur la mort de la joie ↩︎