Réactance psychologique

« Mais je te dis que »

Les derniers éléments de recherche en psychologie1 montrent que plus on dit à quelqu'un qu'il a tort, plus il va avoir tendance à rester campé sur ses positions et affirmer qu'il a raison.

On appelle ça la réactance psychologique.

Et ce phénomène continue d'apparaître même lorsqu'on présente à la personne des preuves tangibles qui contredisent son opinion !

Je l'observe pratiquement au quotidien.

Si on y ajoute une petite envie de jouer à l'avocat du diable, on tombe rapidement sur une situation détonnante où les deux protagonistes se retrouvent campés sur des positions en général plus extrêmes qu'elles n'aurait indépendamment.

Comment en sortir ?

C'est pas simple mais le mieux est de faire un pas vers l'autre et faire preuve d'empathie pour comprendre et lui montrer qu'on comprend les raisons qui le poussent à croire ce qu'il croit. Puis partir de ce lien pour essayer de lui faire prendre conscience d'une autre réalité.

Un peu comme une prise d'aikido qui utilise l'énergie de l'autre…


  1. Blount J. (2018). Objections: The Ultimate Guide for Mastering The Art and Science of Getting Past No. Wiley. ↩︎