Intelligences multiples

L'intelligence prend des formes beaucoup plus nombreuses qu'on ne le croit

Je finissais mon apprenti-sage1 d'hier par la phrase : « c'est rafraîchissant de sortir du canon de l'intelligence scolaire, celle qui est vénérée par la société aujourd'hui ! »

Ça m'a fait penser à la théorie des intelligences multiples2, développée par Howard Gardner – un psychologue cognitiviste américain à Harvard – à partir des années 80.

En observant des personnes atteintes de lésions cérébrales importantes – comme Damasio qui a découvert à l'occasion les marqueurs somatiques3 –, il découvre que, même privées d'une faculté intellectuelle bien précise, elles peuvent encore en exercer d'autres. À l'extrême, il travaille avec des « idiots savants » – son expression – qui ont une faculté surhumaine dans un domaine, mais sont très limités dans les autres.

Il en déduit 9 types d'intelligence – il a ajouté les 2 dernières a posteriori :

  • linguistique : capacité à utiliser et à comprendre les mots et les nuances de sens
  • logico-mathématique : capacité à résoudre des problèmes abstraits de nature logique ou mathématique
  • spatiale : capacité de trouver son chemin dans un environnement donné et d'établir des relations entre les objets dans l'espace
  • intrapersonnelle : capacité à former une représentation de soi précise et fidèle et à l'utiliser efficacement dans la vie
  • interpersonnelle : capacité à comprendre les autres, à communiquer avec eux et à anticiper l'apparition d'un comportement
  • corporelle-kinesthésique : capacité d'utiliser le contrôle fin des mouvements du corps dans les activités comme le sport et les danses
  • musicale : capacité à percevoir et créer des rythmes et mélodies, à reconnaître des modèles musicaux, à les interpréter et à en créer
  • naturaliste : capacité à apprécier, à reconnaître et à classer la faune, la flore et le monde minéral, à comprendre l'environnement dans lequel l'homme évolue et plus généralement sensibilité à ce qui est vivant
  • existentielle ou spirituelle : capacité à se questionner sur le sens et l'origine des choses, à se situer par rapport aux limites cosmiques, à édicter des règles ou des comportements en rapport aux domaines de la vie

Si je suis un peu honnête, quand je pense au mot intelligence, je ne mets en général pas toutes ces possibilités derrière – en tout cas, je ne le faisais pas avant d'avoir découvert la théorie des intelligences multiples

Et c'est pareil à l'école ! En maternelle, j'ai l'impression qu'une bonne partie de ces intelligences sont sollicitées et développées. Mais je regrette qu'en avançant dans le cursus académique, on se concentre sur les intelligences linguistiques et logico-mathématiques.

Notre société valorise énormément cette dernière. Aujourd'hui, il serait beaucoup plus facile pour moi de trouver un travail très rémunérateur en activant uniquement mon intelligence logico-mathématique – je suis ingénieur de formation – alors même que mon envie est d'activer plus mes intelligences intrapersonnelle, interpersonnelle et existentielle. C'est pour ça que je me suis devenu coach et que j'ai lancé Champs Libres4.

On parle beaucoup aujourd'hui d'intelligence émotionnelle. Chez Gardner, elle est intégrée dans les intelligences intrapersonnelle et interpersonnelle. J'apprends à lire les signaux qui émergent en moi et je sais entrer en empathie avec les autres.

Je trouve intéressant d'essayer de m'évaluer régulièrement sur ces différentes dimensions et de voir ce que je pourrais avoir envie de développer plus chez moi. Et proposer la même chose à mes enfants : leur faire toucher du doigt toutes ces formes d'intelligence et les aider à faire croître les capacités associées chez eux…


  1. À relire : intelligence et amour. ↩︎

  2. Howard Gardner, Frames of Mind : the Theory of Multiple Intelligence, 1983. ↩︎

  3. À relire : marqueurs somatiques. ↩︎

  4. Découvrir notre vision et notre mission. ↩︎