Talent

Ce mythe destructeur qui nous empêche d'en obtenir les bénéfices

Cory Doctorow est un écrivain de science-fiction à succès et un activiste. Dans un livre que je viens de finir sur l'écriture1, il est cité avec la croyance suivante :

Le talent est un mythe destructeur. Dire que quelqu'un est talentueux, c'est laisser entendre que ses capacités sont intrinsèques. Ayant écrit et enseigné depuis décennies, je me suis convaincu personnellement que la progression artistique d'une personne ne jaillit pas du puits mystique de son âme : elle est le fruit de la pratique.

Autrement dit, au sujet de la création artistique, il y a assez peu d'inné et beaucoup d'acquis grâce au travail.

Ne me reconnaissant pas spécialement de talent, je trouve que c'est une croyance très aidante : quel que soit le sujet, si je m'y mets vraiment, je vais pouvoir progresser et atteindre un niveau satisfaisant. Ça ne dit pas combien de temps il faut y passer : quelques heures ? les fameuses 10 000 heures pour devenir un expert ? la vie entière ?

C'est aussi une croyance que j'ai envie de passer à mes enfants. J'ai lu2 une fois que dire à son enfant qu'il était doué était un cadeau empoisonné à long terme. Il risque en effet de se reposer sur ses lauriers, car il se croit intrinsèquement doué et refuser les situations d'apprentissage qui risquent de le mettre en échec, au lieu de se mettre dans une logique de progression. Il ne faut pas non plus tomber dans l'extrême inverse et ne jamais le féliciter, de peur qu'il se mette systématiquement en références externes3. Mais souligner régulièrement ses progrès plus que le résultat semble être une bonne stratégie. On s'en pose des questions en étant parents ! 😅

Au fond, on retrouve l'idée au cœur d'un magnifique livre4 sur la créativité artistique : nous nous construisons de nombreuses excuses pour ne pas créer – notamment la procrastination et le jugement intérieur – et pour les vaincre, il n'y a qu'une seule solution, c'est de « passer pro. » C'est-à-dire développer une pratique régulière et consciente qui permet de se mettre au travail. Et s'ouvrir à la grâce, cette inspiration qui peut arriver lorsque nous sommes au travail.


  1. Mur Lafferty, I Should Be Writing: A Writer's Workshop, 2017. ↩︎

  2. Je crois que c'était extrait du livre Mindset de Carol Dweck sur le growth mindset, mais je ne l'ai pas encore lu. ↩︎

  3. À relire : autodétermination. ↩︎

  4. Steven Pressfield, The War of Art: Break Through the Blocks & Win Your Inner Creative Battles, 2003. ↩︎