Têtu sur la vision, flexible sur les détails

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, a confié un jour dans une interview :

Nous sommes têtus sur la vision. Nous sommes flexibles sur les détails. Nous ne lâchons pas facilement. […]

Si vous n'êtes pas têtu, vous abandonnez trop rapidement vos expérimentations. Et si vous n'êtes pas flexibles, vous prenez un mur et vous êtes incapable de voir une solution alternative au problème que vous essayez de résoudre.

En quoi ça me parle

C'est évidemment plus facile à dire qu'à faire.

L'agilité est à la mode. Il est maintenant beaucoup plus courant pour les organisations de fonctionner en mode itératif avec des méthodes de travail plus adaptatives en réponse à un environnement (compétition, attentes des utilisateurs, technologie) dont le changement a accéléré.

Néanmoins, ça pose toujours la question de la direction stratégique. À itérer rapidement, on peut tourner en rond.

La vision long-terme doit donc être suffisamment précise et partagée pour définir un terrain d'exploration large mais avec une direction générale connue.

Une bonne image pour ça est celle d'une montagne qu'on veut gravir. On sait qu'on veut arriver au sommet, qu'on voit au loin. On sait peut-être même un certain nombre de passages obligés qu'on va devoir franchir. Mais on ne décrit pas l'ensemble des pas qui va nous y emmener.

Ça n'est pas pour autant qu'on marche le nez en l'air. On se concentre sur nos pas et on lève la tête de temps pour s'assurer qu'on va dans la bonne direction et aussi se donner du courage en se projetant là-haut…

Enfin, dans ma vision, « flexible sur les détails » ne veut pas dire que la fin justifie les moyens. Tous les chemins ne sont pas les bons pour arriver à destination, restons fidèles à nos valeurs…

On a parlé jusqu'à maintenant de l'entreprise mais cette pratique est tout aussi valable au niveau de l'individu. En coaching, cela revient à définir un état désiré avec des attracteurs suffisamment puissants pour qu'on aie envie de se mettre en mouvement, sans trop savoir comment on arrivera au bout de chemin, en se concentrant sur le premier petit pas.